La Jonchère, au coeur des Monts d’Ambazac

18 février, 2017

Enquête cimetière

Classé sous Non classé — saintloup @ 18:49

La Jonchère Saint Maurice

Enquête «cimetière»:               

1 – Dans votre commune, la coutume de déposer un bol , sur ou dans la tombe, a t’elle existé, et existe t’elle encore ?                                                                                                                                                                                                                                                                                                     Après avoir interrogé, il y’a déjà des années, des personnes âgées, cette tradition a perduré longtemps, mais semblait disparaître depuis plusieurs décennies.                                                                                                                                                                                                                            Malgré tout, après avoir arpenté les 2 cimetières de La Jonchère, dans le «nouveau» cimetière, j’ai trouvé une tombe avec un bol usagé, en grès blanc, émaillé de couleur ocre/marron, au fond strié par le frottement de cuillère. Il était posé à l’arrière du caveau, coté droit.                                                 Pour anecdote, j’ai eu le même bol durant mon enfance…

Ancien cimetière                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     2 – Y’a t’il des sépultures particulièrement remarquables ?                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              Tombes en bâtière, en granit, du 13 ou 14ième siècle:                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 - 3 tombes à bâtière, une avec croix pattée et «tuilée» dessus, une dessus en bâtière et croix, une avec croix fleurdelisée et entrelacs.                                                                                                                                                                                                                                                                         A proximité, grande dalle de granit, en réemploi, avec croix filiforme.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  - 4 tombes à bâtière, érodées.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              - 4 tombes en bâtière, une ouvragée, une brisée, elles reposent sur d’autres enfouies.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      - 1 tombe à bâtière en croix.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                - 1 tombe à bâtière en réemploi (croix en fonte scellée sur un bout).                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  - Nombreux éléments sculptés, en granit, brisés et dispersés de diverses époques.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          - Dalle funéraire en granit, en réemploi, d’un religieux pèlerin de Saint Jacques de Compostelle, avec ciboire et patène, la bible et la coquille de St Jacques, l’alpha et l’oméga, la panetière, le bourdon et la grande croix fleurdelisée, symbolisant les grands pèlerinages, à la base en demi-cercle.                    - A coté, dalle en réemploi, avec couchée dessus, une grosse croix en granit, réemploi.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    - Gigantesque mausolée en forme de temple grec des familles Mignon (constructeur du château de Walmath) Demonts et Varin, en pierre de Volvic, au toit et portes en alliage ferreux similaire au bronze (Mignon en est l’inventeur).                                                                                                                   – Surprenante tombe (calcaire) de Mme Rachel Etwell, épouse Stahler, nurse des enfants Mignon du château de Walmath, sans symbole religieux, avec urne voilée dessus.                                                                                                                                                                                                               - Chapelle funéraire de la famille Fayolle de Corus de Chartes.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          - Monumental tombeau de la famille Clément (à coté tombeau Mignon).                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            - Tombe avec obélisque de granit, brut de fente, de plus de 3 mètres de hauteur, aucun décor dessus, hormis une plaque scellée avec inscription illisible, Pas de symbole religieux.                                                                                                                                                                                                   – Tombe famille Legalland, avec obélisque en granit, en plusieurs éléments bien taillés. Sur l’avant plaque avec les noms (à noter que des recherches sont en cours sur cette très étrange famille venue «spontanément» et disparue de même, les dates de naissance et décès à un an et un jour d’écart dans les 2 cas ne correspondent pas à la réalité), Derrière l’obélisque une très étrange croix avec un glyphe non identifié.                                                                                                                                                                                                                                                                                                       - Tombe famille Dessagne, en granit, dalle en réemploi, les cotés ouvragés, ressemble à un reposoir.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                - Tombe famille Quillet-Lascaux, en granit, avec colonnettes d’angle reliées par des chaines.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          - Plusieurs tombes ont des croix gravées sur la stèle, mais derrière (croix pattée, de grand pèlerinage, etc…).                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  - Au chevet d’une tombe, abri pour couronne, aux murs de briquettes en stérile de Kaolin.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               – Pour informations, dans le «vieux» cimetière, se trouve la sépulture de la maman (et de sa famille) de l’écrivain Pierre Daninos. Ils étaient réfugiés à La Jonchère durant la dernière guerre.

3- Y’a t’il des sépultures avec colonne, urne voilée ?                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             - Tombe (calcaire) avec colonne ronde, pas de croix, l’inclinaison du support et les dégâts du temps, ont fait se desceller la colonne, il y’a quelques années. Pas de symbole religieux.                                                                                                                                                                                                - Plusieurs tombes comportent dessus des urnes voilées, mais la croix y est associée.

4- Plaques de porcelaine décorées.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     - Il y’a beaucoup de plaques, de porcelaine, décorées et de forme ronde ou rectangulaire. Certaines sont superbes.                                                                                                                                                                                                                                                                                            Anecdote: en 2003, lors d’une de mes expositions, deux visiteurs passionnés venus la voir, m’ont demandé à les guider dans l’ancien cimetière, et à voir, entre autres les plaques funéraires. C’étaient Sanfourche et Roch Popelier.                                                                                                                     – Moins courant, une plaque en tôle émaillée, en forme de cœur, et décorée,

5- Monument aux morts:                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      Il n’y a pas de monuments aux morts dans les 2 cimetières.

6- Sépultures laïques:                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                           Il y’en en a très peu, en dehors de 3 cités plus haut, les autres n’ont aucun intérêt architectural, et récentes.

Nouveau cimetière.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              

Cimetière de La Jonchère
Album : Cimetière de La Jonchère

11 images
Voir l'album
  Trop récent pour présenter un quelconque intérêt architectural.

 

18 juillet, 2016

Toponymes et parcellaires de La Jonchère

Classé sous Non classé — saintloup @ 16:48

fichier doc Toponymie de La Jonchère Saint Maurice Coq Brisé B Croix des Prisonniers (1) Croix des prisonniers 3 Croix du Vignaud Gare Bascule détail 2 Les Fondelles  (1) Les Fondelles a (1) Parvis (3) Presbytère Sacrifice 2 Presbytère Tombes 6 Rue Trahison 4 Ste Anne 2

Histoires d’eau à La Jonchère

Classé sous Non classé — saintloup @ 16:28

fichier doc Histoire d’eau à La Jonchère Saint MauriceLes Adoux Lavoir Route Billanges 1 Vignaud Lavoir et trous à ruchers

20 août, 2009

Les Marmiers, Grands et Petits

Classé sous Non classé — saintloup @ 17:45

D’origine gallo-romaine comme l’atteste son toponyme, deux églises avec leur cimetière dès le 11ième siècle, puis une maison des « Roumieux » (Hospital de Monsieur de Saint Jacques) et passée la période révolutionnaire, un village comme tant d’autres. Et pourtant, quelle histoire!

Les Marmiers, Grands et Petits doc lesmarmiers.doc  photo002.jpg

15 mai, 2009

Les exploitations de kaolin des Monts d’Ambazac

Classé sous Non classé — saintloup @ 18:26

lecheyroux.jpg  lestriletasdesableetlajonch.jpg photo368.png image15.jpg   image3.png    Les exploitations de kaolin des Monts d'Ambazac doc lekaolindesmontsd1.doc

En parcourant, dans les Monts d’Ambazac, le Massif de Sauvagnac, vous d’écouvrirez de très importantes excavations, et certaines avec de nombreuses galeries (attention danger): ce sont les anciennes exploitations du kaolin… Il sera exploité à partir de 1780 jusqu’à la fermeture de la dernière exploitation, au Puy Bernard, en 1964… Alors, carte IGN ou topo-guide de randonnées en main, partez à leur découverte.

10 mai, 2009

Rêverie au Buisson

Classé sous Non classé — saintloup @ 17:28

Prendre, depuis La Jonchère, la direction du hameau des Vignes, continuer la piste en montant… Sur votre gauche, un précipice, c’est l’ancienne carrière de kaolin du Buisson. Disparaîssant sous la végétation, vous pourrez voir les anciens bassins d’affinage… Continuez, prenez à gauche en longeant le bord de la carrière… Attention, le bord est instable. Au fond, un petit lac c’est formé, alimenté en eau par le ruisselet venant de la Font du Loup, près de la Pierre Branlante, dans le fond de la carrière, les arbres colonisateurs y ont prospéré . Il y’a même des poissons dans ce petit lac naturelle, et tout un biotope s’y est développé.  Continuez, vous apercevez un ancien abreuvoir lavoir, jouxtant ce qui était le Buisson, habité jusqu’en 1964…

image7.jpgcarriredubuissonlacnoir.jpglebuissonruines.jpglebuisson.jpg Rêverie au Buisson doc bluesysbaladeaubuisson.doc

5 mai, 2009

L’Arborétum de La Jonchère Saint Maurice

Classé sous Non classé — saintloup @ 21:59

L'Arborétum de La Jonchère Saint Maurice  doc arboretumdelajonchresaintmaurice.doc arbolajonchlehtretortillard.jpgarboreflets.jpgarboreflets1.jpgarbolajonchhtres.jpgarbolajonchlesgants.jpgrhododendronetsquoaa.jpg

Avant d’être un Arboretum, ce sera d’abord une pépinière d’adaptation pour des résineux provenant d’autres continents. Aujourd’hui, c’est le royaume de l’eau et des géants où l’on peut entrevoir, en errant par les sentiers de découverte, quelques ondines ou elfes se jouant des visiteurs, disparaître sous les frondaisons…

Le Chêne Buffant

Classé sous Non classé — saintloup @ 21:11

img0122.jpgimg0123.jpgimg0121.jpg 

Ce vieux chêne tricentenaire résiste toujours au vent grace aux cables d’acier renforçant sa ramure et évitant son éclatement. Il est sur la route de La Jonchère St Maurice au Verger.Le Chêne Buffant doc lechnebuffant1.doc

Découvrir les Monts d’Ambazac

Classé sous Non classé — saintloup @ 15:28

Derniers contreforts du Massif Central, les Monts d’Ambazac sont encore un secteur où dominent forêts et prairies, tourbières et ruisseaux cascadant, chaos rocheux et panoramas superbes, au sein d’une Nature encore peu endommagée malgrè 30 années où Cogéma y exploitera l’uranium..

.vollajonchre.jpgimg03641.jpgarbolajonchpartiehaute.jpglacombe1.jpggaleriechedeville.jpg

Partons à l’errance sur une sente perdue dans les Monts…

Au pays de l'imaginaire. |
QUAD NEUF 44 |
Nurserie du Premier Sourire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L_estpasbellelavie
| Ma chaumière à Sainte Cécile
| clafoutis et gribouillis